Mise en bouche idiomatique

La plupart des expressions idiomatiques ne sont pas transférables d’une langue à une autre. Le délicieux livret de Geneviève Blum  Les Idiomatics français-italien (Seuil, Points Virgule, 1990), illustré par Nestor Salas, s’amuse à en translater certaines mot par mot, en ouvrant parfois ainsi de nouvelles images poétiques. Nous y avons sélectionné pour vous les expressions françaises qui incluent, plus souvent d’ailleurs dans leur équivalent italien, un élément lié à la nourriture. Bonne dégustation !

Appeler un chat un chat : Dire pane al pane e vino al vino ⟶ Dire pain pour le pain et vin pour le vin

Arriver comme un cheveu sur la soupe : Arrivare come i cavoli a merenda ⟶ Arriver comme les choux au goûter *

Courir plusieurs lièvres à la fois : Mettere troppa carne al fuoco ⟶ Mettre trop de viande au feu

Rendre à quelqu’un la monnaie de sa pièce : Rendere a qualcuno pan per focaccia ⟶ Rendre à quelqu’un du pain pour de la fougasse

Tomber de Charybde en Scylla : Cadere dalla padella nella brace ⟶ Tomber de la poêle dans la braise

mise-en-bouche

Les Idiomatics français-italien  (Seuil, Points Virgule, 1990), pp. 84-85

 

* Synonyme ici d’incongruité, le chou se retrouve dans de nombreuses expressions italiennes fort courantes,  comme « Sono cavoli miei » (Ce sont mes affaires) ou « Non vale un cavolo » (Cela ne vaut rien). Il s’agit parfois d’un euphémisme pour un mot vulgaire désignant le sexe masculin. Dans le même esprit s’utilise souvent l’interjection  « capperi ! » (câpres) ou, particulièrement dans la capitale, « cazzarola ! » (à l’origine, en romain, synonyme de casserole).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>